Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

13/ Dentiste DIX : après 8 RV pour ôter la couronne et découvrir une Surprise sur la Dent 47 en surocclusion.

 


C’est un ami qui me l’a conseillé car il a accepté de lui extraire une dent de sagesse sans l’anesthésier.

Il a plus de 55 ans, les RV durent en général 10 mn.

 


Au 1er RV. du jeudi 29 avril 2010


Il examine ma bouche, teste les dents avec son pic, puis test l’occlusion avec le papier bleu à droite et à gauche.

Puis il dit : « il y a un problème d’équilibre sur ces prothèses, vous ne devriez pas avoir mal, je ne peux rien dire de plus, il faudrait une panoramique »


S’il vous plait je voudrais savoir quelle est la position de repos des mâchoires ? questionnais-je.

- c’est la bouche fermée

- Et je voudrais savoir comment on doit manger, droit, de côté ?

- vous mangez comme vous voulez

- Je voudrais savoir si vous faites des empreintes totales ou partielles ?

- si vous voulez des empreintes totales c’est possible

 


2ème RV du 3 mai 2010


Je reviens avec la pano imprimée sur papier faite chez un radiologue (nota : j’ai demandé 5 exemplaires gratuits).

Je trouve que la précision n’est pas aussi bonne que la vision que l’on a sur l’écran d’un ordinateur, mais bon.

Le dentiste DIX me dit « il y a une inflammation sur la racine de la 47, il faut démonter la prothèse et la refaire »

je lui dis « je pense que la prothèse en 46 bouge et qu’elle est aussi mal faite »

- Ecoutez on va commencer par la 47, je n’ai pas l’impression que la 46 bouge.

- Je vais réfléchir avant de prendre RV

- Pas de problèmes, vous savez démonter une prothèse ce n’est pas le genre de travail qu’on aime faire, mais pour vous quand c’est à faire il faut y passer.

Je lui montre mes caries au collet des prémolaires. « Oui on peut faire quelque chose ».

 


3ème RV le 25 mai 2010


Le dentiste DIX (que j’ai choisi parmi les 5 que j’ai vu en 1 mois) m'a découpé la couronne pour l'enlever.


Pour cela il a fait 2 entailles sur la longueur sur le même côté (côté joue) éloignées de 2mm ensuite il a fait une entaille sur le dessus. Ainsi il a ôté une bande de 2 mm de large sur la hauteur de la dent. Ensuite il a pris un outil et a fait levier entre la couronne et l'inlay core.

Il a fait une prothèse provisoire de suite (en ¾ heure).

 


4ème RV le 1 juin 2010


Le RV suivant c'était le 1 juin pour enlever le inlay core.

Et là il n'a pas réussi pour l'instant. Il a utilisé des meules, des scies, puis au bout de 8 mn il m'a dit, il faut que je commande un outil spécial, sinon je risque de casser la racine. Il m'a remis la provisoire et j'y retourne le 28 juin.

Pour l'instant, donc la racine est toujours en vie. J'espère qu'avec le bon outil tout ira pour le mieux.

Avec le recul, je me dis que, au moins la moitié des dentistes aurait forcé quitte à me casser les racines. Je suis mauvaise langue peut-être (je ne crois pas).

En tout cas je me dis heureusement que j’ai pris des vitamines et de la prèle pour fortifier l’os et  les racines, car malgré tout il donne des coups dessus pour essayer de faire bouger les trucs à enlever.

 


5ème RV le lundi 28 juin 2010


Donc Lundi 28 juin, nouveau RV, j'étais anxieux depuis 10 jours, va-t-il réussir à m'enlever l'inlay Core sans casser la racine ?

Je m'installe dans le fauteuil, je lui demande s'il a reçu l'outil, puis il donne 3 coups secs pour enlever la couronne, 3 fois,

 

puis je lève la main, et je suis content car ce dentiste, chaque fois que je lève la main s'arrête tout de suite (le précédent faisait l'aveugle, finissait son travail, et me laissait parler ensuite), donc je lève la main, il s'arrête et je lui dis : "mais ce n'est pas la 46, c'est l'autre la 47".

 "Ah oui, j'étais resté sur votre remarque du possible défaut de la 46" me dit-il.

 

En un coup, la provisoire de la 47 saute.

Puis il commence, il scie côté joue, je crois sous l'inlay core, il passe un outil pour faire levier, ça me fait un peu mal et je préfère gémir pour le signaler, il cesse scie un peu plus sur le côté, nouvel essai, je gémis, il scie côté langue, essaie, reviens côté joue et c'est ôté en 5 mn chrono, je suis soulagé, rien de casser.

Il bouche le fond de la dent et la racine avec un pansement à base de clou de girofle.

il ne remet pas de provisoire car il n’y a plus d'inlay, donc plus de support et donne RV pour la semaine prochaine pour le traitement canalaire.


Une heure après mes ganglions et leurs douleurs disparaissait.

La nuit suivante, j'ai dormi sans me réveiller (sauf 1 fois pour aller aux toilettes), je me souviens de toute la comédie de chaque soir quand je me couche, m'endormir sur le dos, bien ouvrir la bouche légèrement tourner à droite car sinon ma mandibule va toucher mon maxillaire et je vais hurler de douleurs, si je veux poursuivre la nuit à plat ventre, bien faire reposer ma tête sur la joue gauche et mettre ma tête en extension arrière, pour que la mandibule ne touche pas le maxillaire, bien ouvrir la bouche et baver sur mon oreiller car sinon je vais hurler de douleurs si ma prothèse 47 touche l'antagoniste et il sera impossible de dormir.

Et bien tout cela cette nuit c'est oublié.

Je viens de prendre le bus, je serrai les dents et bien au bout de 15 secondes, j'étais fatigué et je les desserrai. Plusieurs fois. Je comprends et ça me confirme, je serrai les dents pour volontairement les mettre dans une position où la prothèse 47, ne touche pas une autre dent. Et il y a 10 ans et durant 4 années, la 27 j'essayais de la faire entrer dans ma mâchoire, par réflexe alors qu'elle était trop longue (en surocclusion).


Je ne serre pas les dents parce que je suis énervé, mais certaines prothèses en surocclusion conduisent mon corps à trouver une solution : serrer les dents pour évacuer le problème.
Si vous avez un morceau de caramel qui se colle sur la face occlusale (triturante), je suis sûr que vous allez tout faire pour vous en débarrasser dans l'heure qui suit, si vous n'y arrivez pas ça va vous énerver. Vous avez compris pourquoi une dent en surocclusion (des jours des mois des années) énerve.

 


6ème RV Le 5 juillet 2010


Depuis le 28 juin, je suis content et je mange presque toute la semaine sur cette dent 47 abrasée (il ne reste que la racine et son pansement),

Mais au bout de 5 jours, j'ai à nouveau mal sur ce reste de dent. Ca me prends la tête, et je ne comprends rien, il n'y a plus de surocclusion, c'est sûr c'est plutôt l'inverse.

Deux jours plus tard, le 5 juillet, nouveau RV dentiste DIX, il ôte le pansement et gratte dans la dent et les trous laissés par l'inlay-core dans le haut des racines, afin de refaire le traitement canalaire jusqu'au fond des racines,

"Aïe! , Aïe!" Gémis-je.

- Vous avez mal : me dit-il

- oui

- vous avez un abcès, et une fissure dans la dent.

Je reste étonné.

Il remet son outil dans la dent et me pique la gencive en passant par l'intérieur de la dent.

- oui, c'est bien ça. Maintenant je comprends pourquoi vous aviez mal, vous avez remarqué que j'avançais doucement dans les travaux, car je ne voyais pas vraiment pourquoi vous aviez mal, à la radio, on voit que le traitement canalaire n'est pas fait jusqu'au bout, mais en général ça ne pose pas de problème, mais il y avait l'inflammation au bout de la racine visible à la radio! . Maintenant c'est bon, j'ai compris. Je rebouche et on va voir la semaine prochaine si on peut faire quelque chose ou s'il faut extraire.

Il rebouche avec un pansement.

Je fais attention, je ne mange plus dessus et en 4 jours, la douleur disparaît.

 

 

7ème RV le 12 juillet 2010

 

Tout content, je me présente au cabinet, je lui dis "je n'ai plus mal, depuis que je ne mange plus dessus"

Le dentiste DIX ôte le pansement, me pique la gencive par l'intérieur de la dent et dit "c'est bien ça une fissure, il faudra extraire"

Il rebouche la dent

 


8ème RV le 19 juillet 2010


Je m'installe sur le fauteuil pour l'extraction dent 47.

Il fait l'anesthésie locale; et à un moment sur la fin il pique la seringue entre les 2 dents côté langue et bien au profond.

Je hurle.

"Désolé" dit-il "le produit quand il est en contact avec l'infection, provoque comme décharge électrique" et il en remet une couche.

A la radio, les racines sont très profondes, puisque souvent les dentistes avaient loupé une partie des racines.

Il ôte la dent et me dit "Elle ne demandait qu'à partir".

Et moi je me dis :

- oui je comprends l'infection la faisait monter, mais il me semble que cette infection se trouvait entre les 2 dents, et donc je comprends aussi pourquoi la dent 46 (voisine de celle extraite, me semblait bouger quand j'avais mal à la 47).

 


Pour lire la suite, remonter en haut à droite de cette page et cliquer sur page 14

Partager cette page
Repost0

Présentation

  • : MALTRAITANCE DE PATIENTS PAR CERTAINS DENTISTES : TEMOIGNAGE D'UN PATIENT TORTURE PAR DES PROTHESES DENTAIRES
  • : Prothèse dentaire et douleur. Témoignage d'un patient qui a mal aux dents à cause des prothèses dentaires mal posées par des dentistes et qui souffre de malocclusion depuis 14 ans, entraînant mal de nuque, de dos et insomnies. Comment un dentiste peut vous torturer et vous faire souffrir avec des prothèses en les mettant en surocclusion ou malocclusion. Le patientèle est abandonné par le praticien, il reste seul sans solution, et devient dépressif et suicidaire
  • Contact

Recherche