Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Dentiste implantologue HUIT RV du 27 avril avril 11H30


Le RV a duré 1H15


C’est un ami musicien qui grâce à un meulage approprié d’une dent par ce dentiste à retrouver sa virtuosité, qui me recommande cet implantologue (ex-parodontologue).


Le cabinet est composé d’une secrétaire et d’une assistante dentaire, le dentiste a plus de 60 ans.

 

Il m’écoute et souhaite répondre à toutes mes questions puis il examine mes dents.


C’est le premier qui m’examine correctement, passe le fil dentaire entre toutes les dents.


Il est le premier à me trouver une fissure sur un plombage au mercure.

A me faire remarquer que j’ai aussi des caries au collet de mes prémolaires, mon dentiste CINQ (implantologue réputé) qui m'a vu tous les 3 mois durant 5 ans n’avait rien remarqué (ou rien cherché).


Il m’explique ensuite comment on se brosse les dents (c’est un excellent pédagogue : il m’explique que les enfants attrapent les caries sur le haut des dents, mais qu’en vieillissant les caries se logent entre les dents et mieux que le fil dentaire une technique de brossage de dent avec GUM 509 à 45°, (je fais la pub car c’est vrai , c’est super))


Comme j’ai une dent (15) qui me manque, je lui demande si la dent voisine (16) peut s’incliner. Il me montre un vide de contact entre la 16 et la 46 (dent opposée) et me dit c’est possible, sauf si votre langue la maintient, l’inclinaison n’est d’ailleurs pas la même que la dent 14.


Puis il regarde l’occlusion. Pour ce faire, d’une main il saisit mon menton, me demande de le laisser faire et de détendre mes muscles de la mâchoire, il secoue ma mâchoire et essaye de l’enfoncer dans mon crane. Ce n’est pas confortable du tout.

Je lui demande pourquoi il fait cela. Il me dit que l’extraction se fait vers l’avant et que la mandibule doit être en arrière en position d’occlusion, et que si on n’y arrive pas c’est qu’il y a quelque chose qui bloque.

Comme ce n’était pas facile, il change de stratégie et me demande de faire les claquements de dents toujours la tête en position couchée. Il me montre à l’aide d’un miroir que les marques du papier bleu, ne sont pas alignées et trop fortes.

Je lui demande quelles sont les dents qui se touchent d’abord quand on ferme la bouche. Je n'ai pas bien compris la réponse, mais il ne m’a pas répondu que c’était les molaires (donc je ne sais toujours pas).

Ensuite il m’a dit que les dents de devant protègent les dents en arrière et inversement.

Puis il me fait une radio. Il trouve que la 47 a à la pointe un peu d’inflammation, peut être que le traitement des racines n’est pas correct car pas complet jusqu’au fond de la racine.

(Je remarque que l’occlusodentiste SIX avait trouvé le traitement correct et que le dentiste SEPT avait trouvé une inflammation sur toute la racine et un petit traumatisme rond)

 

SON DIAGNOSTIC :

 

Il me dit que pour lui il faut ôter les 4 prothèses des molaires du bas, mettre des provisoires pour que la mâchoire se décontracte, puis remettre des couronnes après avoir refaire le traitement canalaire de la 47.


Je lui demande s’il fait des empreintes partielles ou totales. Il me répond que c’est la même chose, le même résultat, puisque quand on fait l’empreinte à droite les dents à gauche bloque l’occlusion et inversement.


Puis il me propose un RV d’une heure pour démonter la prothèse en 47, et faire le traitement des caries et du plombage.

Je réponds que je ne prends pas de décision aujourd’hui, que je suis fortement impressionné, mais que j’ai pas aimé le fait qu’il me rentre la mandibule en me poussant le menton (il semble que ce soit la relation centrée – je vous laisse chercher sur le net).

Après réflexion, ce qui me gêne c’est qu’il veuille ôter mes 4 prothèses de mollaire du bas en même temps, ce qui signifie que si ça rate je ne pourrait plus manger alors qu’actuellement je mange à gauche sans douleurs même si les prothèses de molaires sont mal alignées. Peut-être que je le choisirais en essayant d’imposer mon point de vue, car il en connaît un rayon.

 

Pour lire la suite, remonter en haut à droite de cette page et cliquer sur page 12.

Partager cette page
Repost0

Présentation

  • : MALTRAITANCE DE PATIENTS PAR CERTAINS DENTISTES : TEMOIGNAGE D'UN PATIENT TORTURE PAR DES PROTHESES DENTAIRES
  • : Prothèse dentaire et douleur. Témoignage d'un patient qui a mal aux dents à cause des prothèses dentaires mal posées par des dentistes et qui souffre de malocclusion depuis 14 ans, entraînant mal de nuque, de dos et insomnies. Comment un dentiste peut vous torturer et vous faire souffrir avec des prothèses en les mettant en surocclusion ou malocclusion. Le patientèle est abandonné par le praticien, il reste seul sans solution, et devient dépressif et suicidaire
  • Contact

Recherche