Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

6/ QU’EST CE QUI M’A AIDE ET QUI M’AIDE ENCORE ? FAUT IL SE TAIRE, PORTER PLAINTE ?

 

L’ESPOIR , C'EST CE QUI ME FAIT TENIR.

 

En tout premier point, l’espoir de trouver un bon dentiste (par opposition au mauvais dentiste, qui est celui qui ne réussit pas à faire des soins, mais qui aggrave votre état) et donc l’espoir de trouver une solution pour le présent et pour les soins futurs.

J’en profite pour faire remarquer qu’il n’y a pas de concours équivalent en chirurgie-dentaire à celui du concours de meilleur ouvrier de France, ni d’étoiles style « Gault et Millaud ». C’est regrettable.

 

 

SAVOIR QUE JE NE SUIS PAS LE SEUL MECONTENT ET MEURTRI

 

Savoir que je ne suis pas l’unique cas de cette maltraitance par des chirurgiens-dentistes et de leurs poses de mauvaises prothèses dentaires m’a rassuré (je croyais que j’étais le seul à ne pas avoir de chance). Et bien non il y a d’autres dentistes que les miens qui ont fait d’autres victimes que moi.

 

J’ai lu un excellent site obtenu avec google et le mot clé : « lamalocclusion » et  "monic"

http://santeglobale.monic.pagesperso-orange.fr/index.htm

http://santeglobale.monic.pagesperso-orange.fr/malocclusion.htm

 

Après lecture de ce témoignage en 2005, le plus important pour moi a été de me rendre compte que ce que je vivais, ressentais dans ma bouche, n'était pas irréel, et que d'autres avaient vécu cela avant moi. J’ai été rassuré, c’est réconfortant (et malheureux) de savoir que le cauchemar que l’on vit, d’autres l’ont vécu, et de savoir que la source du problème, ce n’est pas nous : patients mais bien le travail des chirurgiens-dentistes.

Ce site m’a éclairé, encouragé à changer de dentiste car j’ai compris que le problème ce n’était pas moi, mais le dentiste.

Un ami m'a ouvert les yeux sur l’incompétence probable du dentiste de l'époque et qu'il était temps de changer.

Effectivement, un patient peut être torturé involontairement par un chirurgien-dentiste qui lui aurait posé une prothèse en malocclusion. (surocclusion ou autres).

 

Souvent, lorsque j’aborde le sujet avec des amis, il n’est pas rare que j’entende une histoire similaire à la mienne :

- Pose d’une prothèse, sur molaire ou prémolaire, en surocclusion (trop haute), ou mal centrée (la dent s’incline vers l’intérieur ou l’extérieur à la fermeture de la mâchoire à vide ou en mastication), ou qui dévie la mâchoire inférieure quand la personne serre à fond les dents

- Prothèse qui provoque une douleur (qui n’existait pas avant la pose de la prothèse)

- Craquement de la mâchoire suite à des soins prothétiques

- Dentiste qui déclare que ça va s’arranger tout seul, qu’il faut s’habituer à la couronne, puis si vous insistez, il se peut qu’il meule un peu 1 à 4 fois. Puis meule la dent saine opposée, toujours sans résultat acceptable.

- Dentiste qui déclare que vous avez de l’arthrose. Comme par hasard, la douleur causée par l’arthrose tombe justement sur la dent couronnée, au moment où elle a été couronnée !

- Dentiste qui déclare que c’est psychosomatique.

- Dentiste qui déclare que vous faite du bruxisme (regarder les siennes et vous verrez qu’elles sont comme les vôtres usées). Mais comment peut-on faire du bruxisme lorsque le seul fait de fermer les dents vous fait souffrir à cause d’une prothèse mal réglée !

- Patient qui pense que la nouvelle couronne va user la dent saine en face et qu’ainsi ça va aller mieux. Faut pas rêver !

- Patient qui généralement abandonne les soins et maudit les dentistes, qui se retrouve avec une dent qui bouge, il mange de l’autre côté, fait des bains de bouche, ça va mieux, il remange de ce côté, il a mal à nouveau, la dent rebouge, il refait des bains de bouche etc …

Et au bout de 4 à 6 ans, il est soulagé, la dent casse au niveau du pivot, le haut de la racine est suffisamment pourri, on lui extrait le reste des racines, il a un trou et il est prêt pour un bridge ou un implant. Mais va-t-il le faire après avoir souffert durant 6 ans, comment peut-il avoir confiance dans un autre dentiste ?

 

 

APRES DE PAREILLES EXPERIENCES ON N’A PLUS ENVIE D’ALLER CHEZ LE DENTISTE

 

Jusqu’à l’âge de 40 ans, tout allait bien, mais depuis 12 ans j’ai eu de mauvaises expériences et je n'en trouve pas un qui sache poser une prothèse fixe correctement (sauf en la mettant en sous occlusion, ce qui est très mauvais pour la dentition future).

Et oui j’hésite à aller chez le dentiste bien que j’ai besoin encore de lui pour me meuler ma ou plutôt sa prothèse. Est-ce que j’ai le choix ? Il faut bien faire quelque chose !

Je me souviens du premier RV, accueillant, le deuxième aussi puis après c’est « bonjour, j’ai mal là à droite, je pense que …» Le dentiste vous coupe la parole pour dire « installez-vous on va voir » Il regarde, fait des trucs, puis dit « c’est fini, au revoir »

Il n’y a plus d’écoute, le dentiste semble pressé, stressé, on n’a pas envie de l’importuner avec nos problèmes de dents, nos interrogations sur nos dents, sur ses soins, on s’écrase, il se prend encore plus pour un être supérieur.

Et oui il a le pouvoir de soigner, de vous soulager d’un mal comme Jésus, et même de faire repousser les dents. Mais il a aussi le pouvoir de vous faire souffrir s’il le souhaite.

Et le patient le sait aussi, alors c’est la raison pour laquelle je n’ai jamais « engueuler » le dentiste CINQ qui m’a recollé une couronne sans vérifier la racine et le pivot qui était en fait attaqué par les bactéries. Résultat : j’ai une dent en moins 2 mois après. (nota : sa spécialité c’est implantologue !).

Face à ce pouvoir, on se sent humilié, petit, enfant, servile, alors que dans une relation client-fournisseur le client est roi, là le dentiste est roi. Est-ce normal ?

J’aimerai que les dentistes exercent tous leur profession par vocation, avec la passion de faire du bien à autrui, d’être en relation avec un être humain qui a des dents, mais si le dentiste ne voit que les dents de l’être humain comme l’objet de son travail, il devient comme un garagiste, il ouvre un capot, il voit tout de suite les pièces à changer aujourd’hui et celles qu’il faudra changer plus tard, le cycle d’une dent c’est la carie (ou un morceau cassé), puis le comblement par un amalgame, puis la fissure de l’amalgame ou de la dent, la carie sous l’amalgame, puis la prothèse, la prothèse qui bouge, les bactéries sous la prothèse qu’on laisse trainer plusieurs années, la racine est attaquée, on enlève la racine, on met un bridge ou un implant, après je ne sais pas, je n’ai pas vécu.

Donc le dentiste voit le potentiel de soins dans votre bouche. Il voit si le boulot sera facile ou difficile, et si vous avez un bon job et une bonne mutuelle ça peut influencer aussi je pense, je sais peut-être que j’exagère.

J’aimerai trouver une étude qui explique pourquoi une proportion importante de gens attend le dernier moment pour aller chez le dentiste, pourquoi ils laissent pourrir leurs dents plutôt que d’aller chez le dentiste alors qu’ils vont sans crainte chez l’ophtalmologue, le pédicure, le coiffeur. En fait je sais, la plupart des travaux que font les dentistes dans votre bouche sont irréversibles. C’est une lourde responsabilité qui reste à ce jour en France essentiellement morale, vous voyez ce que je veux dire.

 

 

ON N’EST PAS CONTENT D’UN DENTISTE, QUE FAIRE?

FAUT IL SE TAIRE, PORTER PLAINTE ?

 

En parler, se renseigner.

Si c’est un dentiste de quartier, en parler avec vos voisins.

Ils ont peut-être le même dentiste que vous et souffrent peut-être autant que vous en silence. Si c'est le cas, vous rendrez service à d'autres en en parlant.

Trop de patients cachent la vérité à leur dentiste, ils souffrent et ne lui disent rien.

Seul un dentiste qui ferait une enquête de satisfaction auprès de ses patients pourrait évaluer réellement son travail.

Moi, je ne suis jamais arrivé à dire à un dentiste que j’étais pas content de son travail, par contre à un plâtrier-peintre régulièrement au cours du chantier, je peux lui dire ce qui est mal fait et à refaire. Pourquoi ?

 

Je ne sais pas qui contrôle le travail des dentistes sur le plan de la qualité des soins ?

Je pense que les organismes les plus intéressés sont ceux qui payent :  la CPAM (sécu), qui vous répondra, et votre mutuelle ou votre protection juridique (nota : la protection juridique de ma mutuelle par téléphone s'est refusée dans un premier temps à m'aider pour obtenir réparation du dentiste mutualiste, mais suite à ma demande écrite, elle accepte de m'accompagner dans le litige.)

 

Pour ceux qui veulent obtenir réparation sur le plan juridique ou judiciaire, quelques pistes de réflexion sur ces sites, voir l'évolution au fil des ans ! :

Une question juridique ou sociale liée à la santé ?

Santé Info Droits est une ligne d’informations juridiques et sociales constituée de juristes et avocats qui ont vocation à répondre à toutes questions en lien avec le droit de la santé.

Elle a été créée par le Collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS) qui réunit près de quarante associations de personnes malades, âgées, retraités, en situation de handicap, de consommateurs et d’associations familiales.

http://www.leciss.org/sante-info-droits

 

Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux

http://www.oniam.fr/

 

http://www.courdecassation.fr/publications_cour_26/rapport_annuel_36/rapport_1999_91/jurisprudence_cour_95/responsabilite_civile_assurances_5809.html

(responsabilité médicale) la MACSF est l'un des assureurs des dentistes (le sou médical)

 

http://www.macsf.fr/vous-informer/responsabilite-professionnel-sante/responsabilite-par-profession-sante/chirurgien-dentiste-traitement-prothetique.html

http://www.macsf.fr/formulaire-recherche.html?keywords=obligation+&profession=Dentistes&source=all

 

http://www.macsf.fr/vous-informer/conception-prothetique-obligation-resultat.html

 

Sauf à trouver une faute par exemple traitement des canaux mal réalisé, ou autre chose.

A-t-il une obligation de conseil ? voir le lien ci-dessous.

http://books.google.fr/books?id=csZbXEycbNAC&pg=PA25&dq=dentiste+%22devoir+de+conseil%22&hl=fr&sa=X&ei=auVTUqOINYiy0QXl14GgBw&ved=0CD0Q6AEwAA - v=onepage&q=dentiste%20%22devoir%20de%20

 

 

CHERCHER UN BON DENTISTE

 

Le ‘Bon’ de l’un est le ‘C..’  (ou Mauvais) de l’autre….

Ce n'est pas facile, j’aurais conseillé les yeux fermés mon dentiste UN à tout le monde, pendant 20 ans il était satisfaisant, mais il était bon pour les caries, mais pas pour les prothèses. Mon médecin ne m’a pas bien conseillé, ni mon voisin prothésiste dentaire, mon amie dentiste ça allait, c’est mon ostéopathe qui m’a le mieux conseillé, je pense qu’un posturologue devrait aussi être de bons conseils.

Si vous demandez conseils à des amis, à des voisins, choisissez des personnes de plus de 50 ans, qui ont déjà eu des problèmes de dents conséquents et posez leur beaucoup de questions durant plus de 10 mn, sinon vous n’aurez que les banalités que l’on dit au début d’une conversation.

 

Ensuite prendre RV pour une simple consultation, avoir son avis sur votre état dentaire, et il faut avoir une vraie discussion, et commencer souvent vos phrases par «  Je ne comprends pas pourquoi  … »  Vous aurez des réponses que vous pourrez contrôler à posteriori. Et ne vous précipitez pas dans ses bras trop rapidement.

Essayez de comparer avec un autre avis de dentiste.

Demandez la durée des RV. Pour infos, mon dentiste UN et CINQ prenait un RV toutes les 15 mn, sauf s’ils faisaient des implants. (donc pas de temps à perdre, et pas de temps à réfléchir sur comment aborder le soin, on est proche des conditions de travail des urgences (on recoud vite fait pour garder la personne en vie, après on verra pour la cicatrice et le nerf coupé …), mais on n’est pas aux urgences, peut-être qu’un soin mieux adapter, mais plus long n’est pas retenu compte tenu de ces RV rapprochés, ou comme on me l’a rapporté, on saute l’étape du contrôle radio du soin du canal de la racine pour gagner 2 mn. avec ses conséquences..

 

Si j’étais canadien j’irais chez lui car il semble mettre l’être humain au cœur de ses soins

http://www.alainlemire.com/saviez-vous#cause

 

Le jour où un dentiste dira : « cette prothèse que j’ai mise ne va pas, je l’enlève et j’en remets une ». Ou celui qui me dira « si la prothèse vous fait mal, n’hésitez pas à revenir autant de fois que voulez pour l’ajuster ».

J’aurai, je crois, trouver un bon dentiste.

 

pour lire la suite remonter en haut à droite de cette page et cliquer sur page 7

j'ai trouvé une mutuelle santé complémentaire au prix compétitif chez  www.mutuellerenault.fr

 

Partager cette page
Repost0

Présentation

  • : MALTRAITANCE DE PATIENTS PAR CERTAINS DENTISTES : TEMOIGNAGE D'UN PATIENT TORTURE PAR DES PROTHESES DENTAIRES
  • : Prothèse dentaire et douleur. Témoignage d'un patient qui a mal aux dents à cause des prothèses dentaires mal posées par des dentistes et qui souffre de malocclusion depuis 14 ans, entraînant mal de nuque, de dos et insomnies. Comment un dentiste peut vous torturer et vous faire souffrir avec des prothèses en les mettant en surocclusion ou malocclusion. Le patientèle est abandonné par le praticien, il reste seul sans solution, et devient dépressif et suicidaire
  • Contact

Recherche